Voyages

Museum of contemporary art, Sun Xun

By 2 novembre 2018 No Comments

Le week-end : du temps libre et une ville sous la pluie, on envisage les visites des musées. Si pour certain c’est une épreuve ennuyante. Je vous promets que c’est une belle expérience.

On commence cette belle aventure avec le MAC, le musée d’art contemporain ( 140 George St, The Rocks NSW 2000 ). Bon je vous l’accorde au niveau chronologique on commence un peu par la fin. Mais qui n’a jamais lu la dernière page de son nouveau roman préféré avant même de l’avoir commencé !

 

Je suis arrivée au Museum of Contemporary Art le Samedi 6 Octobre. Il y avait les expositions d’artistes contemporains  au 1er étage de façon temporaire et une collection permanente au deuxième étage. Le troisième étage étant consacré à un lieu de création artiste et une bibliothèque et le quatrième étage un restaurant bar sur un roof top permettant d’apprécier une très belle vue sur le Harbour Bridge.

A (Artist)
R (Revolution) 
T (Therapy) 

L’« art contemporain » désigne — de façon générale et globale — l’ensemble des œuvres produites depuis 1945 à nos jours, et ce quels qu’en soient le style et la pratique esthétique

L’exposition temporaire laisse place à Sun Xun. Il s’agit de sa première exposition en Australie. Son travail est divers et présente aussi bien des toiles (acrylique, encre, pastel), des vidéos (animation traditionnelle), que des gravures sur bois. Sa première exposition se déroule en 2002  » The Minority Is Subordinate to the Majority  » à Shanghai en Chine.

Il s’agit de l’un des artistes chinois les plus ambitieux. C’est un artiste qui travail beaucoup l’aspect de l’absurde. En effet on peut retrouver à plusieurs reprises des insectes ambivalents et des personnages se transformant sous le signe de la folie. Sun Xun met en avant cet absurde entre l’Histoire qui lui est autorisé de montrer et ses souvenirs.

Il veut montrer particulièrement comment l’Histoire peut être manipulé, interrogé de façon diverses entre la narration des acteurs publics, des politiciens et des médias qui va se heurter à l’expérience de personnes ordinaires. On peut voir clairement ses idées dans les premières oeuvres de la visite : des journaux officiels recouvert de personnages ou d’animaux complètement sortis de l’imaginaire.

Le MAC a également invité en résidence Sun Xun une semaine lors du début de l’exposition. C’est à ce moment qui l’a crée une oeuvre peinte de 10mètres de long.

Sun Xun’s first solo exhibition in Australia included animated works, a 40-metre-long painting on bark paper, and a series of woodcuts.

Sun Xun (born 1980, Fuxin, China) is one of China’s most exciting young artists, best known for his animations made up of thousands of ink paintings, charcoal drawings and woodcuts. Containing very little dialogue, these hand-made films use combinations of image, sound and text to raise questions about what we perceive as truth and explore the slippery dynamics of memory, history, culture and politics.

Sun Xun’s works often highlight the absurd incongruities between authorised histories and personal recollections, and are particularly concerned with how history can be manipulated, interrogating the differences between official narratives presented by public agencies, politicians and the media.

This was Sun Xun’s first solo exhibition in Australia. The exhibition included a number of Sun Xun’s most important animated works. The MCA  invited Sun Xun to do a residency project over one week at the start of the exhibition, where he created a 10-metre-long painting in view of the public in the Level 1 South Gallery.

Mallaury Vernet

Author Mallaury Vernet

More posts by Mallaury Vernet

Leave a Reply